Nous sommes en mars 2011 (Fukushima) ; l'inducteur proposé (pour des formes courtes) est : Japon

La télévision allumée dés le matin sur la chaîne BFM pour savoir ce qui s'y passe. Je ne regarde jamais la télé en journée.

Façon aussi d'être proche, de ne pas les laisser. Infinie désolation. Infinie compassion.

Peur.

Mes enfants et le monde.

leur politesse, leur décence, leur abandon, les yeux bridés au-dessus du masque qui taisent.

Samedi 19 mars : le Japon est en troisième page. Khadafi fait la une.

Choquée.

Claude L.

Hiroshima-Hamikase- Bonzaï

Judo-karaté- tremblement de terre

Hiro-Hito

Madame Butterfly- cerisiers en fleurs

Sourire énigmatique

Pont de la rivière Kwaï

Hello le soleil brille, brille, brille

Laissons du temps au temps

Tout passe, tout s'efface.

Simon

 

Murakami au fond du puits

Cerisiers roses et pommiers blancs.

Neige nucléaire, pétales à terre

Bouge vague froid-hiver

Empereur de carton -pâte oscillant sur son socle

Sirènes hurlantes et visages impassibles

Chagrin et pitié

Les dominos tombent l'un sur l'autre

Le tsunami a rattrapé le monde

Le tremblement de terre a soulevé le monde.

Marie-Laure